"Cela a beau être un objet inanimé, il a néanmoins une personnalité. Vous y êtes attaché. C’est un organisme vivant, qui respire."

C’est en tous cas ce que dit notre Maître Tonnelier, Ger Buckley, un passionné des outils comme il le dit lui-même et un homme dont la connaissance du bois va bien au-delà du cadre professionnel. C’est un vrai artisan dans le sens le plus pur du terme. Ger fait partie de la cinquième génération de tonneliers à Midleton et il utilise les mêmes méthodes et les mêmes outils que son grand-père. Sa passion découle non seulement de son héritage familial, mais également de sa fascination pour les différents attributs que possède son matériau de prédilection.

Les outils de son activité sont une extension de Ger lui-même : « Je collectionne et j’interprète les outils. Je suis toujours intéressé de voir quelqu’un d'autre utiliser mes objets de prédilection, d’une manière différente de la mienne », une évidence en voyant l’un de ses plus précieux alliés, un maillet vieux de 90 ans avec un manche rendu fin par des générations d’utilisation dans la famille. Ce fût pendant ses années de formation comme apprenti avec son propre père que Ger a découvert la dimension ancestrale de son rôle et des méthodes de tonnellerie qui n’ont que peu changé depuis l’Empire romain.

Supervisant l’approvisionnement et l’entretien de tous les fûts dans lesquels le whiskey Jameson vieillit, Ger est chargé de s’assurer que le million de fûts de chêne que compte la distillerie est toujours en parfait état. Bien que Ger ne fabrique pas les fûts lui-même, lui et son équipe de tonneliers inspectent 1 800 fûts par jour. Il a également la responsabilité d’entretenir le contact avec les propriétaires antérieurs des fûts à Jerez, dans le nord de l’Espagne, et en Amérique, où les fûts ont servi à vieillir du xérès, du porto et du bourbon. Dans l’exercice de son rôle d’ambassadeur à Jerez, Ger a visité le lieu où les chênes poussent. Il a assisté à la découpe des arbres en quartiers, une technique de coupe très spécifique afin que les anneaux des arbres soient à 90 degrés sur les planches. Il a également assisté à la fabrication à la main des fûts par ses homologues espagnols. Ger parle aussi de l’intérêt de découvrir des méthodes pratiquées par d’autres. Cela lui permet de développer une affinité avec le bois avec lequel il travaillera. C’est pour lui l’un des points clés de son rôle chez Jameson.

Cependant, c’est sa passion pour le produit et la fin du processus qui lui procure le plus de satisfaction. Il affirme fièrement que « 50 % du goût du whiskey provient du bois : le bois et le processus de distillation influencent donc le goût à parts égales ». La fierté qu’il retire du travail bien fait se reflète dans la complexité et la douceur des saveurs de chêne que contient chaque verre de Jameson Irish Whiskey. « Quand on voit le fût se vider de son précieux liquide d’une riche couleur or ambrée, semblable à du miel et qu’on sait que cette couleur lui a été directement transmise par le fût, c’est un réel accomplissement pour moi ».

Au-delà des fûts, Ger tient l’avenir même de ce savoir-faire entre ses mains expertes. Conscient d’être l’un des derniers tonneliers du pays, Ger a pris sous son aile un apprenti pour s’assurer que ses connaissances et son expérience soient transmises à la génération suivante.

Vidéo de Ger Buckley

C’est un vrai artisan dans le sens le plus pur sens du terme. Ger fait partie de la cinquième génération de tonneliers à Midleton et il utilise les mêmes méthodes et les mêmes outils que son grand-père. Sa passion découle non-seulement de son héritage familial, mais également de sa fascination pour les différents attributs que possède son matériau de prédilection.